Aération de pelouse

L’aération du sol est très certainement l’une des étapes cruciales au bon maintien de votre terrain. Il existe deux techniques populaires d’aération, le piquetage ou le carottage, notre équipe utilise la plus efficace: le carottage.

POURQUOI FAIRE ENTRER DE L’AIR DANS SA PELOUSE?

Cette technique consiste à faire de petits trous (carottes de chaume et de terre) dans le sol afin de permettre à l’eau, à l’air et aux éléments nutritifs de bien y pénétrer. Les racines peuvent ainsi se développer de manière optimale.

L’absence d’aération provoque un mauvais drainage, empêchant l’eau et l’engrais de pénétrer.

 

Quand procéder à l’aération de son terrain?

 

L’aération peut être faite au printemps (dans les étapes de l’ouverture de terrain) ou à l’automne (en fermeture).

Si l’aération est effectuée au printemps, il va de soi que votre pelouse profitera de la saison estivale pour accumuler les bienfaits.

 

Pourquoi aérer votre terrain ?

– Favorise le développement profond des racines du gazon
– Réduit le chaume à la surface du sol
– Permet une meilleure circulation de l’eau, l’engrais et l’air
– Développe une meilleure résistance à la sécheresse, aux maladies et aux dommages causés par les insectes ravageurs

 

Comment procéder à cette technique ?

La technique d’aération en carottage requiert une machine, sans quoi le travail sera beaucoup trop ardu et long. Ce travail mécanique avec l’aérateur vise à décompacter votre sol.

1. Percez le sol avec l’aérateur ; ses petites douilles retirent de petites carottes d’environ 3 pouces (sous les racines) de chaume et terre.
2. Laissez les morceaux de terre au sol. Lorsqu’elles se désagrègent, celles-ci apportent des minéraux qui seront bénéfiques à la pelouse. Elles resteront sur votre terrain entre 7 à 10 jours ou jusqu’à votre prochaine tonte.
3. Arrosez légèrement le soir, si besoin.