Trucs et conseils pour une belle pelouse

Tendance pratiquement universelle, avoir une pelouse belle et verdoyante fait l’envie de plusieurs, mais tous ne savent pas exactement comment s’y prendre. Voici quelques trucs et conseils qui sauront vous guider tout au long de l’été et qui rendront vos voisins vert de jalousie!

Le Nettoyage printanier

Afin de bien débuter la saison, un nettoyage de printemps est toujours de mise. Le ramassage des déchets, branches ou roches laissés sur votre terrain par l’hiver devra être fait. Un raclage peut également être effectué en tâchant de ne pas gratter trop en profondeur. Une mince couche de chaume (gazon mort) est acceptable et peut même s’avérer bénéfique. Le raclage devrait servir principalement à relever le brin de votre gazon afin de favoriser une reprise rapide au printemps. De plus, il se peut que le sel déglaçant ou le déneigement ait abîmé votre pelouse. Si c’est le cas, enlevez tout résidu de gazon mort en sarclant profondément puis, épandez un mélange de terreau et de semence de qualité sur les zones touchées. Il vous faudra veiller à garder le terreau humide pendant un minimum de 10 jours.


L’aération

Une fois le nettoyage effectué, il faudra décompacter le sol. La technique la plus efficace pour ce faire est l’aération, souvent appelée carottage. Le poids de la neige accumulée durant l’hiver ainsi que la composition des sols sont les principales causes du compactage. Nos sols étant principalement composés d’argile, ces molécules ont la particularité de créer des liaisons statiques très fortes entre elles rendant le sol fortement imperméable. Ce qui empêche l’eau et les différents nutriments de pénétrer dans le sol et de nourrir les racines de votre pelouse. L’aération mécanique viendra décompacter le sol en créant de multiples petits trous sur l’ensemble du terrain, votre pelouse pourra ainsi recevoir la totalité de l’engrais épandu et aura une meilleure rétention d’eau.

La fertilisation

La saison étant maintenant bien entamée, il est temps de penser à entretenir votre parterre. Une pelouse dense et en santé demande un apport en éléments nutritifs. Il est donc essentiel de pratiquer un programme de fertilisation. Une pelouse équilibrée nécessite environ quatre applications par saisons., Rappelez-vous qu’un apport trop fréquent ou élever en engrais peut s’avérer aussi néfaste qu’une carence! Soyez attentif au type de mélange que vous utilisez, par exemple, il existe des formules printanières qui contiennent plus d’azote afin de faire verdir votre graminée rapidement au printemps. Les formules estivale doivent quant à elles se dégager plus lentement afin d’éviter de bruler les pelouses.

La formule automnale vient habituellement apporter les nutriments nécessaires à votre pelouse pour renforcir ses racines avant le passage l’hiver. On retrouve également sur les tablettes des engrais dit organiques. Sachez que ces engrais sont excellents, en plus de contenir les mêmes proportions de nutriments que les formules générales, ils contiennent un apport en matière organique. Cette matière organique vient améliorer considérablement la rétention d’eau, ce qui garde le sol frais et humide même lors de période de sècheresse.

De plus, si votre pelouse semble majoritairement clairsemée et dégarnie au printemps, il faudrait envisager le terreautage. Ce n’est pas une pratique nécessaire à chaque année, mais les résultats sont extrêmement bénéfiques lorsque la situation l’impose. Il s’agit en fait d’étendre un terreau riche en compost sur l’ensemble du terrain et d’y incorporer par la suite une semence de qualité. Le tout à pour effet de regarnir considérablement la densité de votre pelouse.

La tonte

Tout au long de la saison, la tonte de votre pelouse sera une étape déterminante dans le maintien de votre parterre. Recommandée hebdomadairement, il ne faut pas non plus en abuser. Règle générale le gazon devrait être tondu à trois pouces, par contre lorsque la chaleur arrive il faut penser à augmenter la hauteur de la coupe et à distancer les tontes. Un gazon trop court sera davantage vulnérable à bon nombre de problèmes. La sécheresse pourra le brûler, les mauvaises herbes auront plus de facilité à s’y installer et les insectes nuisibles pourront y pondre leurs oeufs plus aisément.

Il est aussi recommandé de déchiqueter la pelouse, cette technique appelée herbicyclage consiste à laisser les résidus de tonte coupés en petit morceaux sur le sol afin qu’ils se décomposent. Cela permet aussi de préserver un niveau humidité supérieur dans sol et encore une fois d’apporter de la matière organique. Rappelez-vous également que votre gazon doit être coupé franchement et non arraché par les lames de votre tondeuse, assurez-vous de faire l’affûtage de votre équipement quelques fois durant la saison.

L’arrosage 

Pour ce qui est de l’arrosage, il est important de considérer quelques facteurs avant d’y procéder. N’arrosez jamais de jour et encore plus spécifiquement en plein soleil! Sachez qu’un seul grand apport en eau par semaine est de loin plus bénéfique au développement du système racinaire qu’un petit apport à tous les jours. De plus, il faut savoir que la pelouse peut naturellement se protéger de la sècheresse par un processus appelé dormance.

La pelouse tombera en dormance lorsqu’elle manquera d’eau et subira des chaleurs extrêmes pendant environ trois semaines. Lors de ce mécanisme de protection, vous remarquerez un jaunissement, cette perte de couleur est normale et ne doit pas être prise comme un signal d’alarme en soi, mais plutôt comme un avertissement. Durant cette période il faudra respecter la fragilité de la pelouse. Comme celle-ci tombe au ralenti, sa croissance en est de même et il n’est donc pas nécessaire de la tondre. Chaque tonte et piétinement d’une pelouse en dormance lors d’une période de canicule sont un stress physique d’importance majeure.

Ne songez pas non plus à ajouter de l’engrais, vous ne feriez qu’empirer les choses. Comme votre gazon limite son processus de croissance, il n’est pas en mode absorption de nutriment et l’ajout de fertilisant risquerait de le brûler chimiquement. Patience est de mise, votre pelouse est génétiquement apte à se protéger lors de grande sécheresse, la verdure reviendra avec le temps plus frais ou une importante précipitation.

En espérant que ces conseils vous seront utiles!

Les premiers pas vers votre cour de rêve

Contactez-nous pour débuter un projet qui vous tiendra à coeur

Planifier une rencontre

Restez à l’affût des tendances et conseils!

Merci pour votre inscription à notre infolettre!

Licence RBQ : 5662-2988-01