Étude de cas : Jardin des murmures

St-Mathias-sur-Richelieu

Jardin des murmures

Trois enjeux majeurs ont guidé la conception de ce projet. L’augmentation du bruit ambiant, le besoin d'intimité et le déboisement du terrain causé par l’agrile du frêne. L’installation de gabions pour combler le besoin d’intimité et l’intégration de la chute d’eau semblait une solution naturelle aux enjeux du projet. Même en étant imposant, ces géants de pierres restent en symbiose avec la nature déjà présente sur le terrain.

Nombre d'experts : 8

Nombre de jours : 19

Année : 2020

Besoins et désirs des clients : 

Les clients vivaient sur ce terrain bordé par la forêt depuis plusieurs années lorsque les démarches pour l’aménagement paysager ont été faites. Trois enjeux majeurs ont guidé la conception de ce projet. Tout d’abord l’augmentation préoccupante de la circulation sur la route où la résidence est établie, le bruit ambiant relative à cette circulation grandissante et finalement le déboisement du terrain causé par l’agrile du frêne.


Les clients souhaitaient pouvoir profiter au maximum de leur terrain et de la nature qui se trouvait à proximité. L’abatage de nombreux frênes donnait l’impression que le terrain était laissé à lui-même et la douce emprunte qu’avait jadis eu la nature, était en train de céder sa place. Toutes les aires de vies ont donc été soigneusement repensées avant d’être réintégrées à l’intérieur de l’aménagement.


L’installation de gabions pour combler le besoin d’intimité et l’intégration de la chute d’eau semblait une solution naturelle aux enjeux du projet. Même en étant imposant, ces géants de pierres restent en symbiose avec la nature déjà présente sur le terrain.

Défis rencontrer : 

La construction des gabions a demandé de mettre en place de nouvelles techniques de travail qui n’avaient jamais été utilisées par nos équipes auparavant. Nous avons pieuté à 6’ dans le sol plusieurs pieux afin d’y emboîter par la suite les gabions.


L’installation de la chute d’eau a également demandé une certaine réflexion de notre part, puisque tout le système de la lame d’eau se retrouve à l’intérieur des gabions. Pour ce qui est de la récupération de l’eau et du drainage, nous avons utilisé le système « Éco-block » et nous l’avons enfoui derrière le muret avec une finition de paillis d’ardoise sur le dessus.

Avant : 


Écrivez-nous

Restez à l’affût des tendances et conseils!

Merci pour votre inscription à notre infolettre!

Licence RBQ : 5662-2988-01